Passer au contenu Début du contenu

FEWO Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent de la condition féminine
house of commons
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
OTTAWA, CANADA
K1A 0A6

Standing Committee on the Status of Women

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


LE COMITÉ PERMANENT DE LA CONDITION FÉMININE RÉCLAME L’ADOPTION D’UNE STRATÉGIE EN MATIÈRE DE SANTÉ MATERNELLE ET DE SANTÉ INFANTILE BASÉE SUR DES DONNÉES PROBANTES AU SOMMET DU G8

Ottawa, 16 juin 2010 -

Le Comité permanent de la condition féminine a déposé mercredi un rapport sur la santé des mères et des enfants dans les pays en développement. Le document compte cinq recommandations destinées à orienter les interventions du gouvernement du Canada au prochain Sommet du G8.

« Le Comité s’entend pour accorder la priorité à la santé maternelle et la santé infantile au prochain Sommet du G8. La recommandation la plus importante vise à ce que l’ensemble des partenaires du G8 s’engagent à verser des fonds supplémentaires en vue de financer une stratégie globale basée sur des données probantes qui engloberait tous les volets de la santé de la reproduction, a indiqué l’honorable Hedy Fry, C.P., députée de Vancouver-Centre et présidente du Comité. Neuf millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, et c’est pourquoi le Comité juge essentiel de favoriser la prestation d’interventions et de traitements à l’échelle locale afin de réduire la mortalité infantile. »

Entre 340 000 et 500 000 femmes meurent chaque année des suites d’une grossesse et plus de la moitié des enfants de moins de cinq ans n’atteignent pas l’âge adulte à la suite du décès de leur mère. Les statistiques révèlent que neuf millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année et que près de 40 % d’entre eux meurent pendant les premières semaines de vie.

Dans son rapport intitulé Santé maternelle et infantile, le Comité signale que les pays du G8, les autres pays ainsi que les donateurs des secteurs privé et public doivent s’engager à recueillir au cours des cinq prochaines années les 30 milliards de dollars nécessaires pour réaliser d’ici 2015 les Objectifs du Millénaire pour le développement qui portent sur la santé maternelle et infantile, et que le Canada doit verser 1,4 milliard de dollars au cours de cette période pour contribuer à leur réalisation.

Le rapport est l’aboutissement d’une motion adoptée à l’unanimité par le Comité le 12 avril 2010 en vue de mener une étude sur la santé des mères et des enfants à la suite de l’annonce du gouvernement de faire de la santé maternelle et la santé infantile une priorité à la rencontre du G8 en juin. Le Comité a entendu les témoignages de 16 spécialistes de la santé maternelle et infantile.

Le Comité presse le gouvernement du Canada de prendre de vigoureuses initiatives aux rencontres du G8 et du G20 en vue d’abaisser les taux de mortalité des mères et des enfants dans les pays en développement.

Vous pouvez consulter le rapport du Comité sur le Web à www.parl.gc.ca/FEWO.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Julia Lockhart, Greffière du Comité permanent de la condition féminine
Téléphone: (613) 995-6119
Courriel: FEWO@parl.gc.ca