Passer au contenu Début du contenu

ENVI Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent de l'environnement et du développement durable
House of Commons / Chambre des communes
Standing Committee on Environment and Sustainable Development

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le Comité de l’environnement présente un rapport unanime dans lequel il demande l’accroissement rapide du nombre d’aires protégées

Ottawa, 24 mars 2017 -

Le Comité permanent de l’environnement et du développement durable de la Chambre des communes a présenté aujourd’hui un rapport unanime dans lequel il exhorte le gouvernement fédéral à prendre les rênes des efforts visant à accroître rapidement le nombre d’aires marines et terrestres protégées dans le but de sauvegarder la biodiversité et le patrimoine naturel du Canada.

Intitulé « Agir dès aujourd’hui : établir des aires protégées pour l’avenir du Canada », le rapport s’appuie sur l’engagement international pris par le Canada en 2010 – l’objectif 11 d’Aichi – conformément à la Convention sur la diversité biologique dans le but de protéger 17 % des aires terrestres et des eaux intérieures et 10 % des aires marines et côtières d’ici 2020.

« Le Canada protège 11 % de ses aires terrestres et 1% de ses aires marines, a fait remarquer la présidente du Comité, Deb Schulte. Il est clair qu’il y a beaucoup de travail à abattre et qu’il faut agir rapidement. En fait, il faut dépasser les cibles, qui ne sont que des objectifs provisoires à atteindre pour protéger la plus grande superficie nécessaire à la conservation de la biodiversité ».

Le Comité a formulé 36 recommandations à l’intention du gouvernement fédéral, notamment : assurer la coordination et la planification d’un réseau national d’aires protégées; accélérer, coordonner et financer la création de tous les types d’aires protégées fédérales; travailler en partenariat avec les peuples autochtones à l’établissement des aires protégées; protéger adéquatement les aires fédérales protégées.

« L’immensité et la diversité des paysages terrestres et marins du Canada, ainsi que leur biodiversité, génèrent des services écosystémiques essentiels et sont un emblème pour le Canada et le monde, a ajouté la présidente. Toutefois, ils sont la cible de menaces immédiates et croissantes : les changements climatiques, la conversion des terres agricoles, l’étalement urbain, la présence d’espèces envahissantes, etc. Il est urgent que les gouvernements agissent pour protéger toutes les aires nécessaires, de manière à ce que le Canada préserve la biodiversité et favorise l’économie de la conservation pour les générations de l’avenir ».

Le Comité, présidé par Deb Schulte, députée, était composé des membres suivants pour son étude : John Aldag, William Amos, Mike Bossio, Darren Fisher et Mark Gerretsen (Parti libéral); Jim Eglinski (vice-président), Ed Fast, Joël Godin, et Martin Shields (Parti conservateur); et Wayne Stetski (NPD).

On peut obtenir un exemplaire du rapport en consultant le site Web du Comité.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Michael MacPherson, Greffier(ère) du Comité permanent de l'environnement et du développement durable
Téléphone: 613-992-5023
Courriel: ENVI@parl.gc.ca