Passer au contenu Début du contenu

FAAE Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent des affaires étrangères et du développement international
House of Commons / Chambre des communes
Standing Committee on Foreign Affairs and International Development

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


LE COMITÉ DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ADOPTE À L'UNANIMITÉ LE RAPPORT SUR L'EUROPE DE L'EST ET L'ASIE CENTRALE

Ottawa, 22 novembre 2017 -

Aujourd’hui, le Comité permanent des affaires étrangères et du développement international a présenté un rapport à la Chambre des communes intitulé : Renforcement de l’engagement du Canada en Europe de l’Est et en Asie centrale.

Le Comité a produit ce rapport d’après les renseignements qu’il a recueillis lors de sa mission d’enquête en Pologne, en Lettonie, en Ukraine et au Kazakhstan, ainsi que lors de six audiences tenues à Ottawa. Le rapport étudie la situation en Europe de l’Est et en Asie centrale 25 ans après la Guerre froide et il comprend 10 recommandations adressées au gouvernement du Canada concernant le renforcement de l’engagement du pays dans ces régions.

Le rapport aborde quatre thèmes qui, selon le Comité, méritent une attention particulière de la part du Canada en Europe de l’Est et en Asie centrale : la promotion de la stabilité régionale et de la confiance mutuelle; le soutien à la consolidation de la démocratie; l’accroissement des liens commerciaux et l’adoption d’une approche globale quant à l’engagement du Canada.

Parmi ses recommandations, le Comité demande également au Canada de collaborer avec ses alliés en Europe de l’Est, en Asie centrale et ailleurs dans le monde afin de lutter contre les cyberattaques et d’élaborer des contre-mesures visant à minimiser les dommages entraînés par la guerre de l’information.

Le rôle de la Russie en Europe de l’Est et en Asie centrale était un thème récurrent au cours de l’étude. Le Comité recommande que le Canada maintienne ses sanctions contre les dirigeants de Russie et de la Crimée annexées, ainsi que celles contre les responsables du conflit armé en Ukraine de l’Est. Il demande également le maintien des sanctions contre les personnes impliquées dans des enlèvements et des procès-spectacles illégaux visant les citoyens ukrainiens en Russie, les Tatars de Crimée et d’autres habitants de Crimée. En outre, il recommande que le Canada intervienne auprès du gouvernement russe au sujet de la nécessité de respecter le droit international et la souveraineté de l’Ukraine.

Le texte complet du rapport du Comité se trouve sur son site Web.

Citations :

« Les relations du Canada avec l’Europe de l’Est et l’Asie centrale sont essentielles pour plusieurs raisons, dont le commerce et la sécurité. Les réunions du Comité dans chacun des quatre pays, ainsi que les témoignages reçus à Ottawa, ont apporté d’excellentes perspectives sur les mesures à prendre pour continuer à resserrer ces relations. Les renseignements recueillis pendant notre mission ont aussi éclairé les recommandations que nous adressons au gouvernement au sujet du régime de sanctions du Canada. » – L’hon. Robert Nault, président

“Le Canada continue de renforcer ses liens d’amitié durables avec bon nombre de ses pays partenaires d’Europe de l’Est. Les travaux que le Comité a récemment menés avec ces quatre pays lui permettent de favoriser et d’améliorer les relations dans les secteurs de la cybersécurité et des échanges commerciaux. En outre, compte tenu de l’intensification des comportements d’agression dans la région, ils soulignent la nécessité de raffermir les partenariats existants pour renforcer le droit international ainsi que la souveraineté de l’Ukraine." – L’hon. Erin O’Toole, vice-président

« Le régime de sanctions contre la Russie et l’appui du Canada aux initiatives de bonne gouvernance en Ukraine sont représentatifs du bon travail que ce rapport nous exhorte à continuer en Europe de l’Est. Comme nous l’avons entendu dans les témoignages, le gouvernement peut mieux servir la région en travaillant avec ses partenaires multilatéraux, en renforçant les institutions locales et en continuant d’accorder la priorité aux droits de la personne. » – Hélène Laverdière, vice-présidente

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Angela Crandall, Greffière du Comité permanent des affaires étrangères et du développement international
Téléphone: 613-996-1540
Courriel: FAAE@parl.gc.ca