Passer au contenu Début du contenu

FEWO Communiqué de presse de comité

Si vous avez des questions ou commentaires concernant l'accessibilité à cette publication, veuillez communiquer avec nous à accessible@parl.gc.ca.


Comité permanent de la condition féminine
House of Commons / Chambre des communes
Standing Committee on the Status of Women

Pour publication immédiate


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le Comité permanent de la condition féminine présente son rapport intitulé La sécurité économique des femmes : assurer l’avenir de l’économie canadienne.

Ottawa, 14 juin 2018 -

Aujourd’hui, le Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes a présenté à la Chambre des communes son rapport intitulé La sécurité économique des femmes : assurer l’avenir de l’économie canadienne. Dans son rapport, le Comité demande au gouvernement du Canada de mettre en œuvre certaines mesures ayant pour objectifs d’accroître la sécurité économique des femmes et d’assurer leur participation égale à l’économie canadienne. L’amélioration de la sécurité économique des femmes est essentielle puisqu’elle contribue grandement au maintien et à la croissance de l’économie canadienne.

Le Comité a décidé de mener cette étude, car, bien qu’au cours des 50 dernières années la sécurité économique et la participation des femmes à l’économie canadienne aient fait l’objet d’une transformation et que les femmes représentent désormais approximativement 47% de la main-d’œuvre canadienne, il reste toujours des obstacles importants à la participation pleine et égale des femmes dans l’économie canadienne.

Le rapport, qui repose sur les mémoires soumis et les témoignages entendus pendant les 22 réunions que le Comité a tenues du 2 février au 9 novembre 2017, est axé sur trois thèmes: les facteurs contribuant à l’insécurité économique des femmes, les mesures visant à accroître la sécurité économique des femmes et les mesures visant à accroître le leadership économique des femmes.

Le Comité a examiné plusieurs éléments en lien avec la sécurité économique et la participation des femmes à l’économie canadienne, notamment :

  • les facteurs contribuant au taux plus élevé de pauvreté chez les femmes que chez les hommes;
  • les éléments ayant une incidence sur le revenu des femmes, notamment l’écart salarial entre les hommes et les femmes et la ségrégation professionnelle;
  • les répercussions sur la sécurité économique des femmes du travail non rémunéré de prestation de soins, ainsi que du travail à temps partiel et de la précarité d’emploi;
  • les répercussions sur le bien-être économique des femmes des programmes fédéraux de la sécurité du revenu;
  • les outils pour renforcer la sécurité économique des femmes, y compris le congé parental et la garde des enfants; et
  • les mesures et les stratégies susceptibles d’accroître l’entrée, la participation, la rétention et la représentation des femmes dans des postes de leadership économique dans le secteur public et privé, au sein des conseils d’administration d’entreprises ainsi que dans les secteurs des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques.

Le rapport du Comité adresse 86 recommandations au gouvernement du Canada en vue d’accroître la sécurité et le leadership économiques des femmes au Canada. Bon nombre de recommandations visent à lutter contre le harcèlement et la violence fondée sur le sexe en milieu de travail et l’écart salarial entre les hommes et les femmes ainsi qu’à améliorer l’accès aux services de garde d’enfants. Le rapport souligne également l’importance d’utiliser des outils d’élaboration de politiques économiques sensibles au sexe.

Par ailleurs, plusieurs recommandations visent à accroître le leadership économique des femmes au Canada, notamment pour les femmes qui travaillent dans les domaines à prédominance traditionnellement masculine tels que les métiers spécialisés, les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques et l’entrepreneuriat.

Le rapport peut être consulté sur la page Web du Comité sur le site Web du Parlement du Canada.

Le Comité permanent de la condition féminine est composé de 11 députés. Sa présidente est Karen Vecchio (Elgin – Middlesex – London) et ses vice-présidentes sont Pam Damoff (Oakville-Nord – Burlington) et Sheila Malcolmson (Nanaimo – Ladysmith). Les autres membres du Comité sont les suivants : Terry Duguid (Winnipeg-Sud)*, Sean Fraser (Nova-Centre), Rachael Harder (Lethbridge), Bernadette Jordan (South Shore – St. Margarets), Stephanie Kusie (Calgary Midnapore), Emmanuella Lambropoulos (Saint-Laurent), Eva Nassif (Vimy) et Marc Serré (Nickel Belt).

*Membre sans droit de vote, conformément à l'article 104(5) du Règlement.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Kenza Gamassi, greffière du Comité permanent de la condition féminine
Téléphone: 613-943-5376
Courriel: FEWO@parl.gc.ca