Passer au contenu
Début du contenu
Start of content

e-4782 (Affaires étrangères)

Pétition électronique
Lancée par Kirenia Carbonell Dieguez de Gatineau (Québec)

Langue d'origine de la pétition : English

Pétition à la Chambre des communes réunie en Parlement

Attendu que :
  • Le Canada a recommandé devant le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies d’améliorer la transparence et l’application régulière de la loi pendant l’arrestation et avant le procès ainsi que pendant les audiences de détermination de la peine, en particulier dans le cas des personnes détenues pour avoir défendu les droits de la personne, notamment pendant les manifestations du 11 juillet 2021;
  • Le régime militaire cubain condamne l’ensemble de la population à une pauvreté extrême et à la famine, tout en exploitant les travailleurs, en particulier dans les secteurs du tourisme et des soins de santé destinés à une clientèle étrangère;
  • Le régime totalitaire cubain fait peser une menace sur la sécurité et la liberté à l’échelle internationale, étant donné qu’il est allié à d’horribles autocraties, comme l’Iran, la Corée du Nord, la Chine, le Bélarus et la Russie, en plus de soutenir l’invasion de l’Ukraine par les Russes;
  • Le Canada inflige des sanctions à des dictateurs d’outre-Atlantique, tout en entretenant des relations bilatérales, politiques et commerciales avec les dictateurs cubains.
Nous soussignés, citoyens et résidents du Canada, prions la Chambre des communes réunie en Parlement de :
1. Prier instamment le gouvernement du Canada de demander que le régime totalitaire cubain libère rapidement tous les prisonniers et détenus politiques et qu’il cesse de harceler leur famille, les dissidents, l’opposition et les défendeurs des droits de la personne;
2. Adopter une résolution afin de réprimander le régime cubain non élu pour ses graves violations généralisées des droits de la personne, suivant les mesures prises par le Parlement européen et le Congrès du Costa Rica;
3. Reconnaître que les Canadiens d’origine cubaine, qu’ils soient citoyens ou résidents permanents, sont la voix de la dissidence ou de l’opposition politique au régime cubain au Canada et qu’ils ont le droit de prendre la parole au Parlement, au Sénat ou sur d’autres tribunes à titre d’opposition légitime à la représentation diplomatique de la dictature cubaine;
4. Nouer un dialogue avec la société civile prodémocratie de Cuba afin de déterminer les moyens de rétablir la stabilité dans ce pays et d’ouvrir la voie à une transition démocratique.
Ouverte pour signature
31 janvier 2024 à 10 h 42 (HAE)
Fermée pour signature
30 mai 2024 à 10 h 42 (HAE)
Photo - Pierre Paul-Hus
Charlesbourg—Haute-Saint-Charles
Caucus Conservateur
Québec