Passer au contenu Début du contenu

Discours du Trône

À l’ouverture de chaque nouvelle législature ainsi qu’au début de chaque session d’une législature, le gouverneur général donne lecture d’un discours rédigé par le premier ministre, en consultation avec son cabinet. Le discours est lu dans la salle du Sénat devant les députés et les sénateurs qui y sont rassemblés.

Traditionnellement, le discours du Trône révèle les raisons de la convocation du Parlement. Il commence par un bilan de la situation économique et sociale du pays, puis il expose les objectifs et les intentions du gouvernement, ainsi que ses politiques et son programme législatif.

Après le discours du Trône, les députés reviennent à la Chambre des communes où, après certaines formalités, ils passent à un débat sur le discours du Trône, que l’on appelle « Adresse en réponse au discours du Trône ».

Le Règlement de la Chambre des communes alloue six jours à ce débat, qui donne à l’opposition l’occasion de commenter le contenu du discours du Trône. Pour le gouvernement, c’est la première occasion d’exposer ses objectifs et ses politiques. Le débat est ouvert à tous les députés et sa portée est presque illimitée.

À l’issue du débat, une motion sur l’Adresse en réponse au discours du Trône est mise aux voix. Cette motion est généralement considérée comme un « vote de confiance » envers le gouvernement.

Une seconde motion est alors mise aux voix. Cette motion prie le Président de la Chambre des communes de présenter en personne au gouverneur général l’Adresse en réponse au discours du Trône. Cette cérémonie a lieu plus tard à la résidence du gouverneur général (Rideau Hall).

Haut de page