Passer au contenu
Début du contenu

Masse

Nom de l'objet : Masse
Artiste/Artisan : Goldsmiths & Silversmiths Company (Grande-Bretagne)
Date : 1917
Matériaux : Argent doré
Dimensions : 148,6 x 22,9 cm
N° de catalogue : O-2872

La conception de la masse s'inspire de celle de la Chambre des communes britannique. La tête en forme de vase est partagée en quatre panneaux par des personnages féminins coiffés de feuilles d'acanthe. Un panneau porte les armoiries du Canada, un autre, la rose d'Angleterre; la harpe d'Irlande orne le troisième, et le chardon d'Écosse, le dernier. La couronne Tudor surmonte chaque emblème et les initiales « E R » (Elizabeth Regina) sont placées de chaque côté. Dans l'espace qui domine les figures, un castor a été travaillé en relief. La tête de la masse repose sur quatre consoles décoratives, que surmonte la couronne royale. Au milieu de la couronne, les armoiries royales du Royaume-Uni apparaissent en relief. La crosse, divisée par des anneaux godronnés et se terminant par un pommeau, est richement ornée de roses, de trèfles, de chardons, de fleurs de lis et de feuilles d'érable incrustés.

Inscription : LA MASSE DEVANT REMPLACER LA MASSE ORIGINALE DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU DOMINION DU CANADA - QUI A ÉTÉ LA PROIE DES FLAMMES LE 3 FÉVRIER 1916 - A ÉTÉ PRÉSENTÉE PAR L'HONORABLE SIR CHARLES CHEERS WAKEFIELD, LORD-MAIRE DE LONDRES, ET LES SHÉRIFS DE LONDRES, GEORGE ALEXANDER TOUCHE, ESQ. ET DÉPUTÉ, ET SAMUEL GEORGE SHEAD, ESQ. (Traduction)

On a présenté la nouvelle masse au premier ministre Robert L. Borden, au Guildhall, à Londres, le 28 mars 1917.

On désirait à l'origine intégrer un morceau de métal que l'on croyait provenir de la masse originale, récupéré des cendres à la suite de l'incendie de 1916. Des analyses effectuées par Goldsmiths & Silversmiths Company ayant révélé que le morceau de métal en question n'appartenait pas à la masse originale, il n'a pas été intégré à la nouvelle masse.

Haut de page