Passer au contenu Début du contenu
Format imprimable
Accueil

Pour en savoir plus à propos des députés Canadiens

Depuis plus de 140 ans, les députés contribuent à l'essor de la démocratie canadienne en se faisant les porte-parole des citoyens qui les élisent pour faire connaître leurs préoccupations régionales et locales. Ils représentent aussi le Canada lorsqu'ils se rendent à l'étranger pour participer à des activités officielles ou lorsqu'ils accueillent des dignitaires étrangers.

PROFIL RAYONNEMENT

Programme des guides parlementaires

Chaque année, des visiteurs de partout au Canada et des quatre coins du monde parcourent les couloirs historiques des édifices du Parlement en compagnie de guides. Ces visites sont offertes par la Bibliothèque du Parlement, qui recrute des guides bilingues parmi les étudiants de niveau universitaire de tout le Canada.

Des visites guidées de l'édifice du Centre (notamment du Sénat et de la Chambre des communes), de la Bibliothèque du Parlement, de la Tour de la Paix et de la Chapelle du Souvenir sont offertes tout au long de l'année. Pendant la saison estivale, des guides parlementaires expérimentés font l'interprétation des salles historiques reconstituées à l'édifice de l'Est, notamment les bureaux du 1er premier ministre du Canada, Sir John A. Macdonald, et de son collègue, Sir George-Étienne Cartier.

Les guides interprètent pour les visiteurs l'histoire politique du Canada, le processus législatif, l'art et l'architecture des édifices du Parlement.

PHOTO : © BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT / JANET BROOKS

Photo d'une guide avec des visiteurs

À titre de législateurs fédéraux, ils sont appelés à intervenir de cinq façons :

Activités à la Chambre - La Chambre est l'endroit où tous les députés de la Chambre des communes se réunissent pour débattre des lois et se prononcer sur leur adoption, présenter des documents et des pétitions, interroger le gouvernement et soulever des questions d'importance pour les Canadiens.

Travail en comité - De petits groupes de députés se réunissent en comité pour examiner des questions en détail, c'est-à-dire faire l'étude des nouveaux projets de loi et des nouvelles politiques gouvernementales et solliciter le point de vue des citoyens sur les différents enjeux auxquels le pays est confronté.

Activités au sein du caucus - À l'exception de quelques députés indépendants, les députés appartiennent tous à un parti politique reconnu ayant sa structure et ses activités propres. Chaque parti a son propre personnel de recherche qui appuie les élus dans leur travail à la Chambre et en comité.

Aide aux électeurs - Les électeurs communiquent avec leurs députés lorsqu'ils ont besoin d'aide ou veulent obtenir des renseignements sur des programmes et des services offerts par le gouvernement fédéral.

Représentation du Canada - Les députés sont les représentants du Canada à l'étranger et il leur incombe à ce titre de chercher à resserrer les liens avec d'autres pays et de faire la promotion des institutions démocratiques.

« Les édifices de la Colline du Parlement sont un élément clé de notre caractère national et expriment nos idées intellectuelles et politiques... L'infinité de possibilités offertes par le style gothique est un des traits de base de l'esprit nordique. »

- L'urbaniste et théoricien Noulan Cauchon

Chambre des communes

Graphique de la disposition des sièges à la Chambre des communes

DONNÉES RELATIVES À LA 39e LÉGISLATURE DU CANADA

Âge moyen : 52 ans

Député le plus jeune : 28 ans

Député le plus âgé : 75 ans

Nombre de députés élus pour la première fois (en 2006) : 70

Nombre de sièges à la Chambre des communes : 308

Nombre de sièges occupés par des femmes : 65

Nombre de sièges occupés par des députés nés ailleurs qu'au Canada : 41

Nombre de sièges occupés par des députés Inuit, Métis ou issus des Premières nations : 5

Représentation des professions, rang global des gens d'affaires : Troisième

Représentation des professions, rang global des agriculteurs : Deuxième

Représentation des professions, rang global des avocats : Premier

1 Président

2 Pages

3 Membres du gouvernement*

4 Membres de l'opposition*

5 Premier ministre

6 Leader de l'Opposition officielle

7 Chef du deuxième parti en importance de l'opposition

8 Greffier et greffiers au Bureau

9 Masse

10 Sténographes du hansard

11 Sergent d'armes

12 Barre de la Chambre

13 Interprètes

14 Tribune de la presse

15 Tribune du public

16 Tribune des fonctionnaires

17 Tribune du leader de l'Opposition

18 Tribune des députés

19 Tribune des députés

20 Tribune des députés

21 Tribune du président

22 Tribune des sénateurs

23 Caméras de télévision

* Selon le nombre de députés de chaque parti politique, des députés du parti ministériel peuvent être assis du côté opposé de la Chambre avec les députés de l'opposition (ou vice versa).

La répartition des sièges à la Chambre des communes

Les députés appartiennent à l'un des quatre partis reconnus. Par ordre alphabétique, ces partis sont le Bloc Québécois, le Nouveau Parti démocratique, le Parti conservateur et le Parti libéral. Les députés peuvent aussi siéger à titre d'indépendants.

Les sénateurs et les députés de la Chambre d'un même parti tiennent régulièrement des réunions de caucus pour discuter des politiques de leur parti, de stratégie parlementaire et des préoccupations de leurs électeurs.

Pour une ventilation plus détaillée, consultez le site Web du Parlement du Canada www.parl.gc.ca.

.
Tableau : Répartition des partis à la Chambre des communes en date du 31 mars 2008
  Cons. Lib. BQ NPD Ind. Vacant Total
Alberta 28 28
Colombie-Britannique 18 7 10 1 36
Île du-Prince-Édouard 4 4
Manitoba 8 3 3 14
Nouveau-Brunswick 3 6 1 10
Nouvelle-Écosse 2 6 2 1 11
Nunavut 1 1
Ontario 41 52 12 1 106
Québec 11 11 48 1 2 2 75
Saskatchewan 13 1 14
Terre-Neuve-et-Labrador 3 4 7
Territoires du Nord-Ouest 1 1
Yukon 1 1
Nombre total de sièges 127 96 48 30 4 3 308

PROFIL RAYONNEMENT

Programme de stage parlementaire

Le Programme de stage parlementaire vise trois objectifs : mettre à la disposition des députés des adjoints hautement qualifiés; offrir aux diplômés universitaires l'occasion d'acquérir une expérience pratique du Parlement et de la vie politique fédérale; transmettre aux stagiaires des connaissances et des compétences qui leur permettront de faire une contribution notable à la vie publique canadienne.

Le Programme de stage parlementaire est le fruit d'une initiative de M. Alfred Hales, député de Wellington, en Ontario, de 1957 à 1974. Pour que le Programme échappe à ce que M. Hales appelait les querelles partisanes, son administration a d'abord été confiée à l'Association canadienne de science politique, avec l'approbation du Président de la Chambre et des leaders parlementaires de tous les partis. Le premier groupe de stagiaires a été sélectionné en 1969.

Depuis juin 1997, la Chambre assure le soutien administratif de ce programme. Dix candidats de toutes les régions du pays sont retenus chaque année au terme d'un processus de recrutement hautement sélectif. Après une période d'orientation, cinq stagiaires sont affectés à des députés du parti ministériel et cinq, à des députés des partis de l'opposition, selon leur représentation proportionnelle à la Chambre des communes. Après le congé d'hiver, les stagiaires passent au service d'un député de l'autre côté de la Chambre. Des postes précis sont choisis à partir d'une liste de députés intéressés. Le travail des stagiaires comporte différentes fonctions : recherche, rédaction de discours, communication avec les électeurs et préparation en vue de la période des questions et d'autres débats.