Passer au contenu
Début du contenu

Format imprimable

MESSAGE
DE LA GREFFIÈRE

Photo d’Audrey O’Brien, greffière de la Chambre des communes

L’exercice 2011-2012 de la Chambre des communes a commencé le 1er avril et s’est conclu le 31 mars. Cette période s’est étendue sur deux législatures, avec d’abord la dissolution de la 40e, qui a précédé l’élection générale du 2 mai, puis le début de la 41e, à peine un mois plus tard.

Pour l’Administration de la Chambre, faciliter la transition entre les deux législatures était une grande priorité, car non seulement il fallait que les députés soient outillés pour s’acquitter de leurs fonctions dès le début de la nouvelle session, mais il fallait également mettre en place la structure et les appuis nécessaires pour assurer la bonne conduite de cette session dans les années à venir.

Avec environ un tiers de nouveaux députés – dont beaucoup faisaient leur entrée au Parlement pour la première fois –, la transition en était une de taille. Qu’elle se soit déroulée sans heurt en seulement quelques semaines en dit long sur la force de notre équipe : ils sont nombreux à avoir donné de leur temps pour accomplir des tâches ne faisant pas partie de leurs fonctions habituelles. Je suis particulièrement fière que nous ayons accompli cette tâche sans avoir recours à des ressources de l’extérieur; notre propre personnel a exécuté le travail avec dévouement et détermination.

Comme le titre du rapport l’indique, notre travail ne s’est pas terminé avec le début de la nouvelle session. L’Administration de la Chambre continue d’appuyer activement les députés dans la conduite de leurs activités quotidiennes.

En qualité de greffière, je relève du Président de la Chambre des communes et le conseille – ainsi que tous les députés – sur l’interprétation des règles, des usages et de la jurisprudence parlementaires. De plus, je travaille en étroite collaboration avec mon équipe de gestion pour élaborer la stratégie d’ensemble de l’Administration de la Chambre. Cette stratégie porte sur une variété de questions qui vont de la sécurité de la Cité parlementaire à l’intendance efficace des ressources publiques, en passant par l’engagement de notre effectif.

Au cours du dernier exercice, nous avons continué à travailler avec nos partenaires du Sénat, de la Bibliothèque du Parlement et de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada à la vision et au plan à long terme, une entreprise complexe de rénovation et de réfection des importants édifices patrimoniaux de la Cité parlementaire. Nous avons aussi poursuivi l’amélioration et la rationalisation de nos processus internes, en regardant de près des éléments comme la sécurité, la mise en œuvre des technologies, les services postaux et les stratégies de recrutement.

Comme toujours, c’est un privilège et un honneur d’orienter les activités de l’Administration de la Chambre pour appuyer les députés du Canada. J’espère que le présent rapport vous aidera à mieux comprendre les nombreuses facettes de notre soutien à la Chambre et aux députés, avant, pendant et après l’élection.

Audrey O’Brien
Greffière de la Chambre des communes