Passer au contenu
Début du contenu
Format imprimable
Home Button

Les circonscriptions

Les 308 députés sont élus au suffrage universel pour représenter la population. Le pays est divisé en circonscriptions électorales, chacune correspondant à un siège à la Chambre des communes. Le nombre de députés a beaucoup augmenté depuis 1867.

Lors de la Confédération, les Pères de la Confédération avaient adopté le principe de la représentation selon la population. Le point de départ était que le Québec devait disposer du même nombre de sièges que dans l'ancienne Assemblée législative de la Province du Canada et que les autres provinces se voyaient attribuer des sièges en proportion de ce nombre. À l'ouverture de la 1re législature, 181 députés siégeaient à la Chambre, selon la représentation suivante par province : 82 pour l'Ontario, 65 pour le Québec, 19 pour la Nouvelle-Écosse et 15 pour le Nouveau-Brunswick. À mesure que des provinces et des territoires se joignaient au Canada et qu'évoluait la répartition démographique au pays, le Parlement modifiait la formule servant à calculer le nombre de sièges.

Dans les premières années de la Confédération, les limites électorales étaient définies par le gouvernement, qui s'arrangeait en général pour maximiser le succès électoral du parti au pouvoir. De nos jours, après chaque recensement décennal, le nombre de sièges à répartir entre les provinces est déterminé en fonction de la population. Dans toutes les provinces, des commissions sont constituées pour délimiter chaque circonscription, ce qui assure l'impartialité du processus.

Il y a actuellement 308 députés issus des 10 provinces et 3 territoires : 36 de la Colombie-Britannique, 28 de l'Alberta, 14 de la Saskatchewan, 14 du Manitoba, 106 de l'Ontario, 75 du Québec, 10 du Nouveau-Brunswick, 11 de la Nouvelle-Écosse, 4 de l'Île-du-Prince-Édouard, 7 de Terre-Neuve-et-Labrador et 1 de chaque territoire : Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut.

Les députés siègent à la Chambre pour représenter la population qui les a élus. Ils exercent au quotidien un large éventail de responsabilités à la Chambre, en comité et dans leur circonscription. Ils font office de protecteur du citoyen en donnant de l'information et en réglant des problèmes.

Un député peut avoir plus d'un bureau de circonscription, surtout si sa circonscription est vaste ou densément peuplée.

Les bureaux de circonscription aident les citoyens à remplir différents formulaires gouvernementaux, comme les demandes de numéro d'assurance sociale et de passeport. Ils se font souvent poser des questions concernant par exemple l'impôt, le Régime de pensions du Canada, la Sécurité de la vieillesse, les prestations d'assurance-emploi, l'immigration et la citoyenneté. Ils facilitent les rapports avec l'État et donnent de l'information sur les lois, les programmes et les services fédéraux. Des Canadiens leur demandent aussi des cartes de vœux à l'occasion d'anniversaires ou des certificats d'honneur ou s'adressent à eux pour inviter le député à une activité communautaire.

Les Canadiens peuvent se rendre en personne à leur bureau de circonscription ou le contacter par téléphone, par courriel ou par la poste. Pour communiquer avec leur député, les électeurs peuvent consulter le site Web du Parlement, www.parl.gc.ca. En inscrivant leur code postal, ils obtiendront les coordonnées du bureau parlementaire et du bureau de circonscription de leur député.

 

< Précédent | Suivant >